Kodak Black veut une réunion en prison avec le président Trump

Pour une raison mystérieuse, Kodak Black veut le couper en tête-à-tête avec le président Trump en prison.

Dimanche 26 avril, le rappeur a partagé une lettre ouverte adressée au n°45 sur Instagram et a demandé au commandant en chef de lui rendre visite personnellement en prison.



'Dites à Donald Trump de m'arrêter, j'ai une idée géniale', commence la lettre. 'J'ai pensé à quelque chose à Miami mais je l'ai rejeté ['cause] Je pense que je suis parfois fou. Cette merde continue de me suivre ! Cela n'a rien à voir avec ma condamnation injustifiée, venez me voir, j'ai mis mon masque corona.



En conclusion, le rappeur du sud de la Floride a souligné à quel point il était sérieux.

'@RealDonaldTrump si ça ne vaut rien, tu peux me tuer', a ajouté Kodak.



Tout le monde peut deviner pourquoi Kodak Black veut passer du temps avec Trump. Une personne a spéculé dans les commentaires, 'Mon pote vient de s'ennuyer à ce stade.'

'Mannn, quelqu'un prend ce téléphone pour homme', a commenté un autre utilisateur d'IG.

D'autres ont qualifié la tentative de génie.



Kodak purge actuellement une peine pour des accusations fédérales d'armes à feu. Il devait être libéré en août 2022 . Cependant, en mars, il a plaidé coupable à une accusation supplémentaire d'arme à feu à New York et a été condamné à 12 mois supplémentaires. Sa date de sortie actuelle est prévue le 7 octobre 2022, selon le Federal Bureau of Prisons.

Son incarcération actuelle ne l'a pas empêché de faire la une des journaux. Plus tôt ce mois-ci, il s'est retrouvé à faire des allers-retours avec YoungBoy Never Broke Again après avoir accusé le rappeur de Baton Rouge, en Louisiane, d'avoir coopéré avec la police à la suite d'un coup de couteau à son domicile de Houston.

Voir 30 citations prolifiques de vos rappeurs préférés