Snoop Doggy Dogg sort l'album 'Doggystyle' - Aujourd'hui dans le hip-hop

En ce jour, le 23 novembre, dans l'histoire du hip-hop...

1993 : Au début des années 1990, Calvin Broadus alias Snoop Doggy Dogg était l'ennemi public n°1 dans la guerre contre le hip-hop américain. Aujourd'hui, il est le câlin et animateur de talk-show « Oncle Snoop », une icône culturelle que même votre grand-mère pourrait adorer. Mais deux décennies auparavant, Snoop était le visage de tout ce qui n'allait pas avec le rap. C'était violent, misogyne et profane. Malgré sa popularité croissante, Snoop a été vilipendé pour sa musique, se retrouvant célèbre giflé sur la couverture de Semaine d'actualités avec le slogan « Quand le rap 2 est-il violent ? » La raison en était évidente : Snoop Dogg était le plus grand rappeur de la planète et ses débuts révolutionnaires, Levrette, était la chose la plus chaude autour, rendant le courant dominant un peu énervé.



Il y a très peu d'albums comme Levrette à ce jour. Snoop avait fait ses débuts professionnels sur Dr. Dre 's La Chronique un an avant et Levrette a servi de suite de facto au magnum opus de Dré. La formule G-Funk est restée la même : des samples de George Clinton, des synthétiseurs grinçants, des femmes, de l'herbe et des AK-47. Levrette était le mélange parfait de mélodie et de gangstérisme pur et simple qui ressemblait à l'avenir à sa sortie. Le flow traînant et les rimes chantantes de Snoop ont apporté au hip-hop un son argenté qui était tout simplement en avance sur son temps.



« Gin & Jus », « Qui suis-je ? (What's My Name?),' 'Doggy Dogg World', 'Aint No Fun (If the Homies Can't Have None)' - chaque chanson de l'album est sacrément proche d'un classique et peut être entendue dans les mariages, bals , fêtes à la maison et Bar Mitzvahs à ce jour. en levrette a le titre distingué d'être le premier premier album à atterrir au n ° 1 sur le Panneau d'affichage charts, mais plus que cela, Snoop a simplement capturé le son de l'époque. L'album était 'gangster' mais suffisamment invitant pour que les auditeurs occasionnels puissent le suivre.

en levrette est un classique de la côte ouest qui, malgré la peur qu'il a suscité parmi les critiques culturels, a contribué à normaliser la musique rap dans le cadre du lexique culturel permanent. Plus de deux décennies plus tard, c'est toujours un Doggy Doggy World.



Une chose tragique à propos du LP est que 'Gz Up, Hoes Down' n'a été inclus que sur le pressage de l'album original. Il a dû être retiré des copies ultérieures en raison d'un différend concernant Isaac Hayes' 'Le regard de l'amour.' Écoutez la chanson ci-dessous.

Dossiers du couloir de la mort

Voir 20 de vos rappeurs préférés nommer leurs rappeurs préférés